Les ganglions lymphatique

Adaptation de l’article de la Foundation For Sarcoidosis ResearchFondation Américaine dédiée aux malades de la sarcoïdose.

Les ganglions lymphatiques

La sarcoïdose affecte les ganglions lymphatiques pour plus de 90 % des personnes souffrant de la maladie. Les ganglions lymphatiques, qui peuvent se situer à n’importe quelle partie du corps, fabriquent et collectent des globules blancs. Lorsque l’inflammation de la sarcoïdose touche ces glandes, celles-ci s’agrandissent et s’étendent. Les ganglions lymphatiques,lorsqu’ils sont gonflés, peuvent être inconfortables. Causant rarement de problèmes médicaux, ils peuvent néanmoins représenter un risque mortel lorsqu’ils bouchent ou appuient sur des organes ou des vaisseaux sanguins.

Il est toutefois à remarquer que pour une raison encore inconnue, le Cancer du système Lymphatique (Lymphome) est 5 fois plus fréquent en présence de sarcoïdose que dans la population générale. Cependant, les formes très sévères ne réprésentent que 5 % de la totalité des cas de sarcoïdose. La grande majorité des malades a donc une espérance de vie normale.

Plus fréquemment, ce sont les ganglions lymphatiques au niveau de la poitrine les plus touchés mais cela peut être difficile à découvrir sans radiographie.

Vous pourrez remarquer l’inflammation des ganglions lymphatiques à d’autres endroits du corps :

syslymphaticimag-794x1024

  • au cou
  • sous le menton
  • dans l’ainesous les aisselles

À la différence lors d’une grippe ou d’un rhume, les ganglions lymphatiques dans ces régions ne sont pas souvent sensibilisés.